STRAUB Werke AG
S'assurer une vue d'ensemble
pour choisir le bon raccord.

STRAUB, en sa qualité d’entreprise suisse, est synonyme de produits haut de gamme.

La chronique de STRAUB

«Celui qui cherche, développe et vérifie avant de produire et de vendre, a un avenir garanti.» C’est là le principe d’Immanuel Straub, fondateur de l’entreprise, principe dont est empreint le travail de sa société, STRAUB Werke. Alors qu’il était seul en 1954 lors de la création de son entreprise, cette dernière n’a depuis cessé de croître. Un effort constant dans la recherche et le développement mena à la réalisation de produits de qualité supérieure tels que des ressorts et des raccords pour tubes. Ces deux groupes de produits devinrent la marque de fabrique de la société et la firent connaître au-delà les frontières du pays.

C'est à la fin de l'année 1954 à Zurich qu'Immanuel Straub, ingénieur, fonda la société STRAUB Federnfabrik (fabrique de ressorts) dont les activités modestes commencèrent début 1955 dans un local loué avec pour seul effectif son fondateur. En raison du manque d’argent, les moyens de production étaient sommaires et composés exclusivement de petites machines d’occasion et de dispositifs en partie faits soi-même.

Immanuel Straub employa alors toute sa force et toutes ses connaissances pour dépasser très vite ce stade de départ modeste. A l’époque, la semaine de 5 jours n’existait pas et le dimanche n’était pas congé.

Il développa des composants de ressorts et des différents types de ressort extrêmement résistants: une nouveauté dans le secteur. Ces produits attirèrent l’attention et les commandes suivirent. C’est à cette époque également que de nouvelles méthodes de production ainsi que de nouveaux moyens d’exploitation tels que des outils et des machines pour produire mieux et plus efficacement les ressorts sortirent de sa planche à dessin. De nombreux concepts et découvertes furent brevetés et employés dans le monde entier.

Trois années seulement après la création de son entreprise, Immanuel Straub était déjà épaulé par 11 collaborateurs. Mais il voulait que sa petite entreprise évolue encore plus vite. Il essaya donc de trouver un moyen pour promouvoir son activité. Son idée était de trouver un produit de série qui assurerait un engouement à long terme sur le marché international. Après quelques recherches, il se rendit compte qu'il n’y avait eu aucune nouveauté depuis des dizaines d’années dans le domaine des raccords pour tubes. Il venait de découvrir un nouveau créneau à exploiter. Il lança immédiatement la recherche et le développement.

Avec la croissance constante de la société STRAUB, on eut rapidement besoin davantage d’espace et de personnel. Après avoir envisagé différents sites en Suisse, le choix d’Immanuel Straub se porta en 1962 sur Wangs au pied du mont Pizol, dans le canton de St-Gall. La nouvelle usine fut construite entre 1963 et 1964. La main-d’œuvre dans le canton de St-Gall était bon marché. Les bases pour de nouveaux produits attrayants étaient jetées. Des composants de ressorts de grande qualité, extrêmement résistants firent connaître la société STRAUB au-delà des frontières du pays.

Mise en œuvre de nouvelles idées

Fin 1964, les bases techniques des raccords STRAUB étaient définies, si bien qu’on put lancer la production des premiers raccords hydrauliques STRAUB.

En 1967, Immanuel Straub fonda la société STRAUB Kupplungen AG, spécialisée dans la production et la commercialisation des nouveaux raccords pour tubes. Les premiers halls de montage (1 à 3) virent le jour en 1970.

Entre 1967 et 1970, en se basant sur les réactions du marché, on parvint à la conclusion que cette technique de montage hydraulique ne pouvait pas être utilisée dans tous les secteurs. Par conséquent, les travaux de recherche se concentrèrent sur un concept de raccord mécanique pour tubes, en exploitant l’expérience déjà accumulée. La maison mère, STRAUB Federnfabrik, rendit alors de grands services en proposant son immense savoir-faire dans le domaine du formage à froid et des ressorts. La nouvelle génération de raccords pour tubes STRAUB vit le jour en 1972 et sa commercialisation débuta en 1974 en Suisse et à l’étranger.

STRAUB Werke – toujours plus haut

Entre-temps, la filiale STRAUB Kupplungen AG, était devenue un gros client régulier de STRAUB Federnfabrik AG qui la fournissait en composants de ressorts. En parallèle, la maison mère découvre un nouveau débouché international prometteur jusque-là inconnu dans le secteur des ressorts.

Cette fois-ci, l’objectif était atteint: fabriquer son propre produit offrant de nouvelles et importantes opportunités sur le marché, tout en diversifiant la gamme. Par la suite, la croissance de STRAUB Werke AG fut quasi constante, nourrie par l’étroite collaboration et l’utilisation du savoir-faire des deux sociétés. La récession dans les années 70 et 80 sur les marchés suisse et européen n’eut aucun effet sur l’évolution des activités.

En s’appuyant sur le succès de la technique de raccordement STRAUB ainsi que les perspectives d’avenir, une extension de l’usine et un bâtiment administratif virent le jour entre 1978 et 1979.

En raison de la demande croissante en composants de ressorts, notamment de la société STRAUB Kupplungen AG, la maison mère, STRAUB Federnfabrik AG, dut augmenter ses capacités de production en construisant de nouveaux bâtiments et en investissant dans de nouvelles machines en 1982 et 1983.

L’élargissement permanent de la gamme de produits et la demande croissante entraînèrent une décision importante après seulement 5 ans : tripler la superficie de production et l’espace de stockage de STRAUB Kupplungen AG en construisant de nouveaux locaux. Durée du chantier 1987/1988.

Des installations de pointe telles que des robots de soudage programmables, des lignes de montage semi-automatiques, des lasers de marquage, des dispositifs automatiques de production de corps en métal, des automates de contrôle des manchettes en caoutchouc, etc., contribuèrent à rationnaliser la production pour rester compétitif sur le marché international. A l’époque, STRAUB Werke comptait 160 employés travaillant sur des postes de travail modernes, en partie informatisés.

Dans les deux entreprises, la recherche et le développement furent le moteur de la croissance ainsi que le meilleur investissement pour l’avenir. Par conséquent, ces deux départements travaillèrent intensément au perfectionnement des produits ainsi qu’à la recherche de nouvelles possibilités techniques afin de maintenir et d’accroître l’avance en termes de qualité par rapport à la concurrence.

Présence mondiale et avance technologique

Dès le début des années 90, les produits STRAUB étaient commercialisés dans plus de 50 pays aux quatre coins du globe. La collaboration avec des distributeurs avertis, spécialisés et approvisionnés, en Suisse et à l’étranger fonctionnait bien.

Au Japon, au Canada et au Brésil, on opta alors pour la production sous licence pour desservir l’Extrême-Orient et l’Amérique du sud. C’est d’ailleurs toujours le cas à l’heure actuelle.

Malgré les nombreux succès sur le marché et l’augmentation constante de la production et des ventes, le département Marketing avait un dur travail «pédagogique» à accomplir sur les techniques d’installation et de construction de conduites ainsi que les nouvelles «habitudes» à prendre. L’avance technologique était telle que les consommateurs étaient souvent abasourdis et ne passaient que lentement aux raccords STRAUB. L’évolution du chiffre d’affaires démontrait pourtant depuis des années que les produits STRAUB étaient adaptés aux besoins du marché.

Dans les années 90, on prêta encore plus attention aux attentes du marché. Ainsi, en 1993, le lancement de STRAUB-GRIP-L avait pour but de satisfaire les exigences de la construction navale, à savoir obtenir un raccord léger et peu encombrant.

Rien n’est permanent sauf le changement


En 1998, Immanuel Straub vendit STRAUB Federntechnik et STRAUB Kupplungen à la société anglaise, Glynwed Overseas Holdings Ltd. Dans un souci d’économie, on décida de regrouper la gestion et l’administration. La conséquence logique fut la fusion des deux entreprises en 1999 pour former STRAUB Werke AG.

2001 fut marquée par la reprise par le groupe belge Etex. Etex est un groupe industriel, spécialisé dans la production et la commercialisation de matériaux de construction et de solutions de grande qualité. A peine deux ans après, le groupe Etex subit une réorganisation et STRAUB Werke AG fut intégrée au groupe Aliaxis.

STRAUB Federntechnik fut vendue à Federtechnik de Kaltbrunn en Suisse. STRAUB Werke AG n’était donc plus que constituée par l’ancienne société STRAUB Kupplungen AG.

D’autres synergies ont suivi et suivront. Le réseau mondial du groupe Aliaxis et la reprise de l’entreprise sous licence, STRAUB TADCO Inc au Canada, ont permis de jeter les bases d’un succès inscrit dans l’avenir.

Aujourd’hui, STRAUB Werke emploie quelque 60 personnes et compte parmi les premiers employeurs du canton de St-Gall.